Vérifier le risque d’exposition au plomb

Le « Crep » ou constat de risque d’exposition au plomb est un document obligatoire qui fait mention de la présence ou non de plomb dans un logement. Il fait partie des documents devant être annexés au DDT (Dossier de Diagnostic Technique) d’un bien immobilier et sert principalement à informer le futur acquéreur d’une maison ou d’un appartement. Le Crep doit être réalisé avant tout projet de location ou de mise en vente d’un bien immobilier. Il est effectué à l’initiative du vendeur ou du bailleur.

Comment réaliser ce diagnostic de présence de plomb ?

Le Crep concerne principalement les logements, que cela soit des appartements ou des maisons, qui disposent d’un permis de construire ayant été délivré avant le 1er janvier 1949. Le Crep est obligatoire et doit également être réalisé par un professionnel certifié par le Cofrac ou organisme accrédité par le Comité Français d’accréditation.

Dans sa mission de vérification, le diagnostiqueur professionnel doit inspecter les revêtements du logement comme les briques, les peintures anciennes, ou encore les plâtres, les revêtements extérieurs comme les volets et enfin les annexes comme la buanderie.

Quelle est la durée de validité un Crep ?

Le Crep est valable 6 ans. Ainsi, son établissement doit avoir été fait au moins 6 ans avant la signature d’un contrat de location. Par contre, s’il s’agit d’une vente d’un bien immobilier, d’autres conditions sont mises en exergue.

Sa durée est par exemple illimitée si le Crep mentionne une présence ou une absence de plomb à des concentrations inférieures à 1mg/cm². Le renouvellement annuel de cette vérification sera ainsi inutile.

En revanche, si sa concentration est supérieure ou égale à 1mg/cm², la validité ne sera que de 1 an pour tous les logements mis en vente.